Doliprane à domicile

On l’a tous entendu : « Restez chez vous et prenez du Doliprane® » … et, cerise sur le gâteau, bientôt le remboursement de séances de psychologie

Vous avez suivi ces bons conseils de notre gouvernement.

Et vu que ça ne va pas très fort, dans la société, notre bon gouvernement pense à notre santé mentale.

Peut-être qu’il y aura bientôt une application #TousAntiDeprim …

Les derniers mois ont été une série d’épreuves, de périodes de stress, de peurs … avec des attestations dérogatoires pour sortir de chez soi (!), des obligations de marcher masqué dans la rue (même seul), … et encore maintenant, la quasi-obligation de montrer un laissez-passer pour aller boire un verre / manger un bout / … mais pas pour prendre le métro et aller bosser, pas pour aller aux lieux de culte, pas pour aller s’entasser dans les grandes surfaces.

Il est plus que temps de reprendre la vie, la vraie, de réfléchir et d’arrêter de s’intoxiquer avec les médias (aux mains de 9 milliardaires qui font l’opinion). Il est plus que temps de cesser l’isolement, de partager des doutes, de poser des questions ou d’entendre des points de vue libres.

Fermez la télé ! Si vous trouvez le temps long, passez au café. Il y fait chaud, il y a toujours quelqu’un avec qui discuter. On peut y jouer au baby-foot !la TV lave le cerveau

Cette semaine, j’entends à la radio (je n’ai plus de TV depuis 15 ans) : « Faut-il craindre une 5eme vague ? » . Zemmour et sa vague migratoire ne font plus peur, il faut en trouver une autre, maintenir la pression.

On va aussi avoir une vague de froid, cela fera les gros titres. Et une vague de pénuries diverses et une vague de taxes, …

J’hésite à qualifier les présentateurs de journalistes, mais pourquoi nous prennent-ils pour des niais ? On le sait que l’hiver arrive, que le vaccin ne protège pas à 100 %, que ce virus mute, que ce n’est pas fini …. mais on sait aussi que des traitements existent et que, si c’est une mauvaise grippe pour beaucoup, la létalité concerne des catégories de personnes qui peuvent bénéficier du vaccin, sans trop de risques.

Mais le gouvernement ne cible pas particulièrement ces personnes. Et ajoute des risques à ceux qui n’en ont pas besoin (les jeunes).

Et continue de réduire les moyens des hôpitaux (https://fr.euronews.com/2021/09/29/france-5-700-lits-d-hopitaux-supprimes-en-2020 ).

 

4 commentaires à propos de “Doliprane à domicile”

  1. Voilà une très bonne synthèse du scénario qui s’est déroulé, et continuera encore…tant qu’il y aura des acteurs pour croire à toute leur mascarade paranoïaque, et y participer.
    Pour sortir du totalitarisme : s’en détacher, ne plus y croire, se ressourcer dans nos vrais valeurs.
    Ne plus l’entretenir. Comment ?
    Dire, dénoncer, échanger avec les autres, même si désaccords, et ce, contre vents et marées !
    Suffit de sortir son para-mots, pour ne pas se laisser contaminer par toute cette logorrhée négativement nauséabonde, car antisociale et loin du bien-être humain.
    Faire un p’tit tour au café Puech !
    Lire et écouter Ariane Bilheran, spécialiste éclairante sur toute cette folie ambiante !
    https://www.arianebilheran.com/
    https://youtu.be/WOC7eSeP1Q8
    Courage !
    On avance…
    Cris.

  2. Et bien entendu, pas besoin de prouver que son état de santé correspond à celle imposée par le gouvernement pour aller aux meetings des candidats à la présidence !
    Prendre l’avion en étant positif au COVID mais vacciné c’est ok par contre ne pas être vacciné et être négatif ça c’est non….à votre santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*